Mars est le mois du bien-être oculaire en milieu de travail, et nous voulons nous assurer que nos patients ont toute l’information dont ils ont besoin pour protéger leurs yeux au travail !

Le type d’emploi que vous occupez déterminera les risques de blessures ou de problèmes de santé auxquels vos yeux peuvent être exposés. Nous allons donc les diviser en deux grandes catégories : les emplois qui impliquent principalement un travail physique et les emplois de bureau.

Prévention des blessures oculaires en milieu de travail

Les emplois dans les secteurs de la construction ou de la fabrication, des mines, de la menuiserie, de la réparation automobile, de l’électricité, de la plomberie, de la soudure et de l’entretien sont tous des emplois à haut risque lorsqu’il est question de blessures oculaires. Plus de deux mille travailleurs dans ces domaines doivent se faire soigner chaque jour pour une blessure oculaire.

Cela peut sembler alarmant, mais la bonne nouvelle est que 90 pour cent de ces blessures peuvent être évitées ou du moins réduites grâce à l’utilisation d’équipement de sécurité approprié. Si vous travaillez dans l’un de ces domaines, assurez-vous de porter des lunettes de sécurité, des lunettes de protection, un écran facial, un casque de soudage ou un respirateur facial au besoin.

Emplois de bureau et sécurité oculaire

Si vous avez un emploi de bureau, vous n’êtes probablement pas exposé aux mêmes risques de blessures oculaires, mais vos conditions de travail pourraient tout de même être dangereuses pour votre santé oculaire. Le problème oculaire le plus courant chez les employés de bureau est le syndrome de vision par ordinateur, aussi connu sous le nom de fatigue oculaire numérique.

Le fait de regarder constamment votre écran d’ordinateur ne causera peut-être pas de dommages permanents à votre vue, mais il peut fatiguer et irriter vos yeux et avoir un impact négatif sur votre travail, avec des symptômes tels que maux de tête, douleurs au cou, inattention, maux de dos et sécheresse des yeux.

Vous pouvez lutter contre cette fatigue oculaire en repositionnant votre écran, en suivant la règle 20-20-20, en faisant l’effort de cligner des yeux plus souvent, en utilisant des larmes artificielles, en buvant beaucoup d’eau, en utilisant un écran anti-éblouissement ou en portant des lunettes informatiques et, enfin, en planifiant régulièrement des examens oculaires !

Apportez-nous vos questions sur la sécurité oculaire en milieu de travail

Si vous éprouvez des symptômes de fatigue oculaire ou si vous pensez ne pas faire tout ce que vous pouvez pour protéger vos yeux contre les blessures au travail, appelez-nous ou passez nous voir. Nous aimerions répondre à toutes vos questions, car nous voulons que tous nos patients puissent faire de leur mieux sans avoir à craindre pour la sécurité de leurs yeux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *